14 avril 2011

► Radioactivé ... niveau 7, 106 µSv/h, 1000 mSv/an... c'est clair ?

► Fukushima : quelle belle région... radioactive.
Ils ont pris le risque d'aller sur le site de la centrale. Visite guidée de la région compteurs Geiger en main:




► "Sievert" (Sv) ! Sur la vidéo on voit que tout est exprimé en µSv/h

C'est avant tout une notion d'exposition (à un nombre de particules radioactives) sur une durée !
On parle donc de "Sv" 
(= 100 "Rem") mais par heure ou par an. Plus particulièrement ce sont des microSievert/h (µSv/h) ou des milliSievert/an (mSv/an, mille fois plus et sur 365 jours de 24 heures donc).

On mesure ainsi l’émission de radioactivité par une source en sievert pour estimer le risque pour l’homme. Les doses annuelles varient en fonction des différentes sources d’exposition: les normes d’exposition annuelle à ne pas dépasser sont de un milliSievert (1 mSv) par an pour la population et vingt millisieverts (20 mSv) pour les travailleurs du nucléaire toujours par an. 

Exemple d'exposition possible pour nous tous (bien que 3 fois supérieur à la norme):

Exposition moyenne d’origine naturelle
Radon (inhalation)
1,2 mSv
Tellurique (externe)
0,4 mSv
Cosmique (externe)
0,4 mSv
Alimentation (ingestion)
0,4 mSv
TOTAL
2,4 mSv
Exposition résultant d’activités humaines
Médical
1,0 mSv
Industrie nucléaire,
essais de bombes en atmosphère, autres activités
0,2 mSv
TOTAL
1,2 mSv
TOTAL ANNUEL
3,6 mSv


   ▷ Pour comprendre, à Paris aujourd'hui, on est à environ 0,10 µSv/h, soit sur 365 jours de 24 heures = 876 µSv/an = 0,876 mSv/an, qu'on peut arrondir à 1 mSv/an.

   ▷ Une montre peinte au radium diffuse environ 1 µSv/h, soit sur 365 jours de 24 heures = 9 mSv/an en plus du mSv/an ambiant... le porteur de cette monstrueuse montre de collection se prend tout de même 10 mSv chaque année!

   ▷ Vous avez fait un scanner complet de corps dans l'année = +10 mSv d'un coup en une fois. Soit 10mSv/an en plus du mSv/an ambiant... Total de votre dose annuelle: 11mSv/an!

   ▷ Sur la vidéo, ils indiquent qu'ils sont à 106 µSv/h au bord de l'eau, soit pour un habitant qui subirait cette dose toute l'année 928,58 mSv/h. Donc un vrai risque d'environ 1 Sv/an (1000 fois supérieur à la moyenne "normale"), avec nausées, cancer, infections, sans garantie de récupération.


   ▷ Et les téméraires qui ont fait cette vidéo ?
Si le capital annuel est de 1 mSv, ces journalistes qui ont dû prendre le risque de se promener sur ce site ont-ils réellement pris un risque important ?
En partant (arbitrairement, pour prendre une exposition maximale) de 100µSv/h pendant les 5 heures pour faire cette vidéo, ça représente donc environ 0,5 mSv d'un coup. Soit pour l'exemple de Paris plus de 50% de la dose annuelle "sans risque" en cinq heures. 

Que dire de leur prise de risque en dehors du fait qu'elle était totalement inutile ? Toute radioactivité supplémentaire, même faible, peut avoir des répercussions à court ou long terme sur la santé... et sans parler du risque que la centrale explose vraiment au moment où les journalistes étaient sur site.


   ▷ Et au pied de la centrale elle-même ?
A fin mars, la presse
 (source: par exemple, actualité France2*) annonçait 1000 millisieverts (1 sievert) par heure pour la radioactivé de l'eau à côté de la fissure du réacteur N°2. En une heure un pompier ou un "liquidateur" se prend une dose dangereuse. Dès trois heures il reçoit une dose létale!
* Attention, dans cet article ils confondent les mSv et les µSv...

 Encore des chiffres ?

Aujourd'hui dans cette centrale au Japon, le risque est à "7":







 Convertisseur

Si vous avez besoin d'un convertisseur pour les Sieverts/mSV/µSv, voici un site bien pratique qui vous donnera également pour chaque valeur une comparaison du risque pour l'homme:

http://radiation.fusionbureau.com/







2 commentaires:

Anonyme a dit…

article interressant!
Merci

Laure Melodye a dit…

Pédagogique, utile ! Merci

Enregistrer un commentaire

...